Cogne et Fils paiment en ligne

Paiment en ligne

Cogne et Fils paiment en ligne

Devis en ligne

Cogne et Fils paiment en ligne

Télécharger
notre catalogue

Cogne et Fils
Croix savoie

Société Cogne & Fils

Comme son nom ne l’indique pas, l’Ets Gilbert Cogne et fils, n’est pas une affaire d’emballage crée de toute pièce par Gilbert Cogne et reprise par ses fils.
L’histoire est assez étonnante pour être racontée et elle transcrit fort bien l’identité d’une famille ancrée dans ses valeurs Savoyardes et résistante depuis l’origine à l‘envahisseur « GRANDE DISTRIBUTION ». Revenons donc au tout début de l’histoire en 1978.

Gilbert Cogne, la cinquantaine débonnaire, le verbe haut, marchand de fruits et légumes sur les marchés et militant de la première heure pour la défense du commerce indépendant en Haute Savoie et sur le plan national (fondateur des syndicats de commerçants sur le 74).

Il avait pressenti, bien avant tout le monde, les désordres et les déséquilibres que provoquerait dans l’avenir, l’implantation massive des Grandes Surfaces en France et surtout le monopole à venir une fois la concurrence écrasée.

Aujourd’hui, ses prévisions nous aveuglent de leur clairvoyance quand on voit la précarité dans laquelle ont été plongées toutes les filières qui ont signé le « pacte du diable » avec toutes ces chaînes. Les agriculteurs, notamment qui voient leurs revenus s’effondrer de jours en jours alors que les fruits et légumes n’ont jamais coûté aussi cher. Les manufacturiers aussi ont payé le prix fort de cette collaboration et maintenant ils ont disparu, broyés par la concurrence asiatique qui est aujourd’hui la principale zone d’approvisionnement de ces magasins.


Gilbert Cogne donc, à cette époque voit arriver l’émergence des sacs plastiques et se plaint de ne plus trouver de sacs papier pour emballer ses fruits. En cette fin des années 1970, le plastique a un tel succès avec ses coûts très bas qu’il supplante en un rien de temps le papier, si bien que tous les fabricants de sacherie remplacent leurs machines à sacs papier par d’autres à sacs plastiques. Et bientôt on ne trouve plus de pochettes en papier en France.

Il n’a rien contre les sacs plastiques qu’il trouve très pratiques mais regrette les sacs papier qui, pour emballer les fruits quant on est un marchand primeur de qualité, ne peuvent pas être remplacé par du plastique car cela fait « serre ».

Et c’est à ce moment que son tempérament particulier rend l’histoire originale. Un jour, en traversant la Belgique, il aperçoit devant une usine, un panneau « MACHINES À SACS PAPIER A VENDRE ». Il entre, négocie, et achète 2 machines à fabriquer et imprimer des sacs fruits en papier. Une fois arrivées chez lui, il les installe au sous sol, achète 10 tonnes de papier et sans rien connaître à ce métier, s’entraîne tous les dimanches à fabriquer des sacs fruits en papier pour son usage personnel. Au bout d’un ou deux ans il sort ses premiers sacs et en bon commerçant, se dit qu’il pourrait bien en vendre à ses collègues. Ce qu’il fait aussitôt et se crée une dizaine de clients tout en faisant toujours ses marchés.

En 1982, son fils aîné Pierre, diplômé du bâtiment, tente l’aventure de vendre des sacs papier, mais se rend vite compte que vendre des sacs papier ne suffit pas et qu’il faut avoir des sacs plastiques à vendre pour vivre. Il trouve des fournisseurs, mais son jeune age lui empêche d’être crédible auprès de ceux-ci et toute sa clientèle gagnée est aussitôt reperdue par manque de suivi et de qualité. La solution envisagée de fabriquer soi même les sacs plastiques devenait une évidence lorsque son 2° fils François, boucher de métier et mécanicien de passion, à la fin de son service militaire rentrait dans l’aventure en 1984.

Les 2 frères créaient la SARL existante, empruntent pour acheter 2 machines à sacs plastiques et, l’un à la fabrication, l’autre à la vente, Gilbert Cogne continuant son métier de primeur. .

Nous sommes des autodidactes qui, tombés dans la potion étant petits, continuent le combat de la défense du commerce indépendant en s’étant spécialisé dans les petites et moyennes séries et dans une politique de vente adaptée à ceux-ci.

Les grandes dates de l'entreprise

Creation
Cogne Pere
Création de Cogne & Fils

Création de la Sarl et achat des 2 premières machines à sacs plastiques

1984
Movie
Premiere machine
Achat de machine

Achat d’une machine à format et bobinots de papier + imprimeuse à sacs plastiques.

1984
Picture
Premiere machine
Embauche du premier salarié

Embauche du premier salarié : Capozza Stéphane et achat de la 2° soudeuse à sacs plastiques.

1992
Picture
Premiere machine
Achat de la première imprimeuse repiqueuse
1994
Location
soudeuse
Achat d’une soudeuse

Achat de la 3° soudeuse à sacs plastiques.

1998
Picture
soudeuse
Embauche du 2° salarié

Embauche du 2° salarié, Vidonne Gislaine et ouverture du magasin cash à St Julien.

1999
Picture
Embauche du 3° salarié

Embauche du 3° salarié : Mivelle René

2000
Picture
Cogne Pere
Décès de Gilbert Cogne
2002
Picture
soudeuse
Création de la marque « écophémère »

Création de la marque « écophémère » et fabrication des premiers sacs dégradables.

2005
Picture
Adhésion au réseau Point E.
Point E 2007
Picture
Embauche du 4° salarié : Bouchet Grégory
2011
Picture
imprimeuse repiqueuse
Embauche du 5° salarié : Cynthia PACCARD et achat d’une imprimeuse repiqueuse 2 couleurs
2014
Picture
bioecophemere
responsac
raisonnable
Création des marques Bio-écophémère, Responsac et Raisonnable
2015
24/12/2015

Interdiction des sacs plastiques fins en 2017.

En ce qui concerne la loi d'interdiction des sacs plastiques fins en 2017, à ce jour elle est éffective. Voi...

Savoir +

Découvrez Cogne & Fils

Vidéos

Voir toutes les vidéos de la société Cogne & Fils

Plan d'accès

Situer la société Cogne & Fils

bouton facebook

Retrouvez nous sur facebook

Nos marques

Rersponsac

RESPONSAC

Bio-écophémère

raisonnable

Le sac raisonnable

Ecophémère